Enquête nationale sur les dysfonctionnements biologiques survenant sur les stations d’épuration à boues activées


Une étude du Cemagref portant sur l'occurrence des dysfonctionnements biologiques en France a été menée entre 1999 et 2001 à l'initiative de la Direction de l'Eau du Ministère de l'Environnement et du Développement Durable. Il y était indiqué que 30% des stations d'épuration à boues activées en France présentaient de manière continue ou occasionnelle des dysfonctionnements biologiques (foisonnement et moussage).

Irstea (ex Cemagref) réalise une nouvelle enquête afin de réactualiser ces données  et d’identifier les différentes solutions mises en place pour solutionner ces problèmes.

Ce projet ne peut avoir lieu sans votre participation et votre expertise, nous vous remercions donc par avance du temps que vous pourrez nous accorder. Nous vous précisons que la sélection de votre station s’est fait par tirage aléatoire à partir d’une base de données gouvernementale. Les informations que vous nous communiquerez seront gardées confidentielles par Irstea.

Pour commencer à répondre à ce questionnaire, cliquez sur le bouton "Suivant" ci-dessous.

Irstea, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture